Maroc: la pétition après l’indignation!

Maroc: la pétition après l’indignation!

Suite à l’agression sauvage d’un couple homosexuel à Beni Mellal et la condamnation des victimes qui s’en est suivie, la société civile s’organise.

Aswat (voix en arabe) et Akaliyat (minorités en arabe) sont deux collectifs marocains qui luttent pour les droits des personnes LGBTQI au Maroc.
En 2014, Aswat était déjà à l’initiative de la campagne « Love is not a crime » et dénonçait l’article 489 du code pénal, en vertu duquel « les actes impudiques ou contre nature avec un individu du même sexe » sont punis de 3 mois à 3 ans de prison et d’une amende pouvant aller jusqu’à 110 euros.
(Plus d’infos : http://www.barbieturix.com/…/maroc-lamour-nest-pas-un-crime/ )

Aujourd’hui, choqués par une agression homophobe et par la condamnation des victimes qui s’en est suivie, les deux collectifs en appellent au soutien international au travers d’une pétition. Le but est de recueillir des signatures à travers le monde afin d’exiger la libération sans conditions des deux victimes de l’agression et le jugement de leur deux agresseurs avec la plus grande fermeté.
Ils demandent également l’abrogation de l’article 489 du code pénal afin de garantir et de protéger les libertés individuelles et la vie privée. Sans l’abrogation de l’article 489, les victimes des agressions homophobes ne peuvent dénoncer leurs agresseurs ni déposer plainte sous peine d’être immédiatement écroués. Sans l’abrogation de l’article 489, les agresseurs peuvent donc continuer à agir en toute impunité.
(Plus d’infos : http://www.huffpostmaghreb.com/…/homophobie-maroc_n_9552428… )

Liens vers la campagne menée conjointement par le collectif Aswat et Akaliyat


Laisser un commentaire

*