Prisicilla Folle du désert

Prisicilla Folle du désert

 

Film de Stephen Elliot sorti en France en 1995 et d’une durée de 103 minutes. Ce film a été de nombreuses fois récompensés par divers prix . La cérémonie d’ouverture des JO de Sydney en 2000 y faisait également référence (ainsi qu’à la communauté gay) par un char avec une immense chaussures à talons.

 

Résumé :

Mitzi Del Bra, une drag queen, est fatiguée de jouer dans les pubs et cabarets de Sydney, et accepte l’offre de jouer dans un casino à Alice Springs, au cœur de l’Australie. Il convainc ses deux amis et collègues de venir avec lui : Bernadette Bassenger — une transsexuelle dont le petit ami vient de mourir — et Felicia Jollygoodfellow — un jeune et irritant homosexuel et drag queen. Ils partent ainsi dans ce bus, acheté à des Suédois, qu’ils rebaptisent « Priscilla, Folle du désert ».

Avis :

Une thématique importante mais abordée sur le ton de l’humour. On ne peut s’empêcher de sourire devant  certains dialogues. Le film est devenu un film culte80, notamment de nombreuses références au groupe disco suédois Abba. Ce film explore et exagère aussi de nombreux stéréotypes homosexuels à dessein.

L’une des forces du film est aussi qu’il ne présente pas les homosexuels comme des pécheurs ou des êtres malsains, ni comme des martyrs dénués de tout défaut mais plutôt comme des personnes comme les autres


Laisser un commentaire

*