My two daddies, un film poignant

My two daddies, un film poignant

 

Le monde LGBT est à la mode en ce moment en matière de nouveautés cinématographiques. Après la sortie l’année passée de quelques très bon films comme par exemple Pride, ou Tom à la ferme de Xavier Dolan, cette année 2015 semble prendre la même voie avec la sortie du déjà primée « My two daddies ».

Ce film américain réalisé par Travis Fine est basé sur un fait réel. Ce film bien que récemment sortie (le 7 janvier) est en fait l’aboutissement d’un projet datant de 1979. Nous vous livrons ci-dessous le résumé.

En Californie, au début des années 80, Paul et Rudy débutent une relation amoureuse, quand le destin met sur leur chemin Marco, un enfant malmené par sa mère toxicomane. Alors qu’elle est incarcérée, elle confie à Rudy et Paul la garde de son fils, qui va enfin trouver un foyer stable avec « ses deux papas ». Mais lorsque qu’on découvre que Rudy et Paul sont homosexuels, la société s’acharne contre eux pour leur retirer la garde de Marco. Ils vont combattre une justice qui a des préjugés sur leur mode de vie, dans l’espoir de continuer à élever cet enfant

Ce film a été à de nombreuses reprises titrées à travers différents festivals un peu partout autour du globe que cela pour la performance des acteurs, ou pour le travail du réalisateur.

My Two Daddies » est un film tendre, contemporain, qui fait écho au combat, toujours d’actualité, des homosexuels à accéder à l’adoption, comme les couples hétérosexuels. Il pose également la question de la vocation parentale.

Sans tomber dans les clichés excessif, le ton est juste et permet une approche juste  et en douceur. Il est selon nous un excellent outil pour ouvrir un débat ou aborder le sujet de manière non-frontale.

Pour les plus militants d’entre nous, il peut paraitre parfois un peu maladroit dans sa conception, mais il présente l’avantage d’amener un regard accessible à tous sur notre communauté. Et en ces temps étranges, un regard humaniste fait du bien à tout le monde.


Coup de coeur proposé par

Laisser un commentaire

comment-avatar

*