Les icônes LGBT

Les icônes LGBT

Aussi loin que l’on remonte dans l’histoire de la communauté LGBT, des icônes ont émergé et constituent une sorte de repère dans la culture LGBT.

 

Avant d’aller plus loin, il est bon de comprendre le sens du terme « icône » et la raison de son utilisation. À l’origine, le terme désigne une image sacrée, portative ou fixe, qui orne les églises de rite chrétien oriental.

Ce mot garde encore aujourd’hui une dimension religieuse mais il a été récupéré dans différents domaines, notamment celui de la mode ou de la communauté LGBT. Ici, la signification est tout autre.

Une icône LGBT est une personnalité appréciée et reconnue comme référence dans la communauté LGBT.

Parmi les caractéristiques constituant une icône gay : le courage dans l’adversité, un désir de liberté fort, le sens du glamour, l’exubérance, la créativité ou des formes d’androgynie. Ces icônes peuvent être de toute orientation sexuelle ou identité de genre, ouvertement LGBT ou pas. Certaines d’entre elles se sont faites les porte-voix des revendications du mouvement LGBT.

Les icônes sont présentes à travers toutes les époques même si la première réelle représentante du mouvement gay est Judy Garland. Des personnalités plus anciennes comme James Dean (pour les lesbiennes butch) ou Marlène Dietrich sont encore des sources d’inspiration et d’identification.

Les icônes LGBT contemporaines incluent principalement des vedettes de la chanson ou du cinéma, le plus souvent associées à une forte personnalité et une fin tragique. Par exemple, la chanteuse Maria Callas est devenue une icône gay grâce à ses performances sur scène alliées à une vie privée mouvementée, des histoires d’amour malheureuses et une mort prématurée seule à Paris. Son histoire tragique, devenue mythique, constitue une référence obligée.

Plus proche de nous, des célébrités reconnues et adulées par la communauté LGBT sont davantage impliquées dans la lutte contre les discriminations. Comme si le fait d’avoir été choisies par la communauté LGBT leur donnait une certaine obligation. Certes, il est possible que ce discours ait un but commercial.

Avec les années, le nombre de personnalités ayant la sympathie du public LGBT s’est accru. Citons par exemple Lady Gaga, Madonna ou encore Katie Perry qui incarnent le côté festif et « différent » de la communauté. En parallèle, d’autres personnalités sont reconnues par la communauté LGBT suite à leur coming-out où à l’image qu’ils incarnent de l’homosexualité. C’est le cas notamment de Nelly Furtado, Neil Patrick Harris ou bien de Mika.

Quoi qu’il en soit, ces icônes ont un rôle à jouer. Par leur impact médiatique, elles peuvent amener le monde à accepter un peu plus la communauté LGBT.

(Sources : Wikipédia, Larousse en ligne)


Laisser un commentaire

comment-avatar

*