Des rencontres pour soutenir les jeunes transgenres et leurs proches

Des rencontres pour soutenir les jeunes transgenres et leurs proches

A partir du mois de septembre, le groupe trans* de la Maison Arc-en-Ciel de la province de Luxembourg proposera des rencontres dédiées spécifiquement aux jeunes transgenres et à leur famille. Le groupe souhaite apporter le soutien nécessaire aux jeunes transgenres ainsi qu’à leurs proches en leur offrant un espace de rencontre et d’échange bienveillant.

rencontres jeunes transDepuis sa création le 13 mai 2014, la Maison Arc-en-ciel de la province du Luxembourg s’investit dans l’accueil et l’accompagnement individuels et collectifs des personnes LGBTI (lesbiennes, gay, bisexuel·e·s, transidentitaires et intersexes) et leurs proches, dans le soutien aux associations LGBTI et aux groupes communautaires ainsi que dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Un accueil et un accompagnement des personnes trans*

Dès le début, pour l’accueil et le soutien des personnes transidentitaires de la province, la Maison Arc-en-Ciel a pu compter sur Lola Nicolas, volontaire et elle-même transidentitaire.

Forte de son parcours de vie, elle soutient et accompagne les personnes transgenres, les personnes en questionnement sur leur identité de genre ainsi que toute personne concernée de près ou de loin par la transidentité.

Tous les mois, elle organise entre autres des groupes de parole pour les personnes transgenres avec le soutien de la Maison Arc-en-Ciel. Lors de ces rencontres, les personnes peuvent se soutenir mutuellement. Elles sont l’occasion pour elles de partager leur expérience et de s’exprimer sans tabou. Car, si chaque personne transgenre a une histoire, un parcours qui lui est propre, les difficultés rencontrées sont souvent identiques et avoir un lieu pour partager ses doutes, ses interrogations et, parfois aussi son désarroi, avec des personnes qui vivent la même situation permet de surmonter les difficultés.

Lola Nicolas accueille non seulement les personnes transgenres adultes, mais elle rencontre également de manière individuelle des jeunes transgenres en questionnement ou qui font malheureusement face au rejet d’un de leurs proches par méconnaissance de la situation. D’un autre côté, elle est également amenée à rencontrer des parents qui se retrouvent en plein désarroi suite à la « sortie du placard » de leur enfant.

Chercher des explications dans l’éducation, se sentir coupable, se demander si son enfant pourra être heureux·se ou encore se demander ce que vont penser les autres… sont autant de questions é déconstruire avec eux.

Des rencontres pour les jeunes trans* et leurs parents

Si les jeunes transgenres ont besoin d’aide et de soutien, de partager leurs expériences avec d’autres jeunes dans un espace chaleureux, il en va de même pour leur famille et leurs amis.

La « sortie du placard » d’un·e adolescent·e, voire d’un enfant transgenre provoque d’importants changements dans la vie de la famille et dans l’entourage du jeune. Il faut en effet garder à l’esprit que lorsqu’une personne transgenre transitionne, sa famille et ses amis « transitionnent » également en sa compagnie.

Les proches ont aussi besoin d’avoir un lieu où se rencontrer pour échanger leurs interrogations, leurs ressentis au sujet de la transidentité de leur proche, mais aussi pour recevoir une aide sociale et morale afin de mieux comprendre et accepter cette nouvelle situation.

C’est pourquoi le groupe transidentitaire de la Maison Arc-en-Ciel va proposer dès la rentrée 2019, d’une part,  des rencontres réservées aux jeunes transgenres ou en questionnement et, d’autre part, des rencontres destinées aux familles et aux proches de jeunes transgenres.

La première rencontre se déroulera le 7 septembre 2019 à la Maison Arc-en-Ciel située à Virton, Avenue Bouvier 87.

  • La rencontre dédiée aux jeunes se tiendra de 10h00 à 12h00
  • La rencontre dédiée aux parents et aux proches se tiendra de 13h00 à 15h00

Infos et inscription par email : 063/22 35 55 ou trans@lgbt-lux.be


Laisser un commentaire

*